Mathilde Guide Boston (1 of 1)

Mathilde, fondatrice et guide Boston le nez en l'air

Qu'est-ce qui t'a amenée à Boston ?

En 2011, je vivais à Paris, et Manu, mon compagnon, cherchait un post-doc à l’étranger. J’ai accepté de le suivre si c’était un pays anglophone, et si j’avais la possibilité de travailler (certains visas ne l’autorisent pas). Il a trouvé du travail à Boston, je n’avais jamais mis les pieds aux Etats-Unis à l’époque, je me suis dit pourquoi pas ! C’était sensé être pour 2 ans, et l’aventure s’est prolongée : je vis toujours à  Boston depuis janvier 2012 !

Comment as-tu créé Boston le nez en l'air ?

En arrivant aux Etats-Unis, j’ai commencé un blog de récits aussi bien de voyages que de vie à l’étranger, Le blog de Mathilde. Ca m’a donné le goût de la transmission de façon divertissante. Après près d’un an à travailler dans une maison d’édition à Boston, j’ai décidé de me mettre à mon compte comme auteure free-lance : j’ai travaillé sur un guide de voyage pour Michelin, et j’ai écrit un livre de yoga.

Les mondes de l’écriture, du voyage et du travail en free-lance se sont connectés début octobre 2014 : je me suis dit que ça pouvait être un projet intéressant de proposer des visites guidées de ma ville d’adoption, pour un public francophone.

J’ai commencé à construire un premier tour, suivre des cours d’histoire, lire sur l’architecture ; j’ai créé mon premier tour de Boston dans l’idée de « qu’est-ce que j’aurais aimé savoir quand je suis arrivée à Boston la première fois ? » C’était un mélange de bons plans, mais aussi d’histoire, de remarques sur les bâtiments notables, un truc sérieux, mais aussi une promenade agréable. J’ai posté sur mon blog que je faisais des visites, et une heure après j’avais ma première demande !

Depuis les tours sont plus nombreux, l’équipe s’est agrandi, il y a des produits dérivés comme les cartes postales, l’ebook, un tote bag. Boston le nez en l’air reste une petite entreprise indépendante, mais qui grandit mois après mois.

Quel est ton top 3 touristique à Boston ?

Port Boston

En été, il faut absolument faire une petite croisière dans le port de Boston. On se laisse promener au fil de l’eau tout en profitant de belles vues sur la ville.

Beacon Hill (1 of 1)

Le quartier de Beacon Hill est un must-see, de jour comme de nuit, à la lueur des lampadaires au gaz.

Universite Harvard

Ce serait dommage d’aller à Boston sans passer par l’université de Harvard… qui est en fait techniquement à Cambridge !

Quel est ton top 3 non-touristique à Boston ?

Emerald Necklace Boston (1 of 1)

Faire des promenades en vélo le long de l’Esplanade et du Collier d’Emeraude est une superbe façon de profiter de l’été indien. Ca marche aussi en été et au printemps… un peu moins sous la neige et dans le froid en hiver !

Peabody Museum Harvard (1 of 1)

Passer du temps dans les musées de Boston et d’Harvard. Bien sûr le MFA et le Isabelle Stewart Gardner Museum sont magnifiques, mais il y a aussi le musée d’art contemporain (l’ICA) et les musées d’art, d’anthropologie et d’histoire naturelle d’Harvard qu’on peut mettre sur la longue liste des choses culturelles à voir à Boston.

Aeronaut Allston (1 of 1)

Pas du tout touristique, et juste pour l’ambiance le soir, je dirais d’aller boire une bière à la brasserie Aeronaut, à Somerville. Il y a des soirées concert, des jeux, des stands de chocolat, toujours dans une ambiance festive et un cadre urbain pas polissé (sur la photo, c’est Aeronaut à  Allston, ouvert seulement pendant l’été).

Tu as 2 jours pour partir autour de Boston, où vas-tu ?

Je pars très probablement randonner dans les White Mountains, et si j’ai un tout petit peu plus de temps, je vais très haut dans le Maine, je loue une maison au bord de l’océan avec des copains et on profite du grand air marin.

Côté bonnes adresses, que recommandes-tu pour...

... une pause tranquille ?

Le jardin japonais du Museum of Fine Arts. En plus c’est gratuit !

... une adresse shopping ?

J’adore la boutique de vêtements pour femmes Aritzia dans le mall du Prudential. Des belles matières, des coupes simples, tout est beau là-bas !

... un resto entre amis ?

J’aime bien le combo Naco Taco, un mexicain très sympa à Cambridge (297 Massachusetts Avenue), et ensuite aller faire des jeux d’arcades chez Roxy’s, juste en face. L’entrée est cachée dans une porte de frigo !